Sensibilisation aux Soins de Développement et aux Soins Centrés sur l’enfant et sa famille : Soutenir le développement du nouveau-né, favoriser les compétences de ses parents. Formation pour le post-partum précoce et le suivi à domicile

125,00250,00

Cette session de formation permet aux professionnels du post partum d’initier la mise en place de soins individualisés, favorisant le développement du nouveau-né,  le soutien à la parentalité et la bientraitance. Le programme est adapté en fonction du lieu de travail des stagiaires (néonatologie, maternité ou suivi après la maternité).

Elle est basée sur :

  • l’observation du nouveau-né jusqu’à trois mois post partum, sur la base de la théorie synactive du développement (H. ALS 1982)
  • les données scientifiques portant sur la sensorialité fœtale et néonatale, sur l’émergence des états de vigilance et des rythmes, et sur la construction des compétences motrices et posturales du nouveau-né

Elle aborde les soins de développement dans leur ensemble : stimulations sensorielles adaptées au nouveau-né, réduction des dys- ou sur- stimulations, proposition de postures et de soutien moteurs favorables au développement, reconnaissance et respect des rythmes, intégration des parents aux soins, bientraitance et soutien à la parentalité. Les soins de développement s’inscrivent directement dans la philosophie des soins centrés sur l’enfant et sa famille.

Effacer

Description

Introduction:

Cette session de formation permet aux professionnels du post partum d’initier la mise en place de soins individualisés, favorisant le développement du nouveau-né,  le soutien à la parentalité et la bientraitance. Le programme est adapté en fonction du lieu de travail des stagiaires (néonatologie, maternité ou suivi après la maternité).

Elle est basée sur :

  • l’observation du nouveau-né jusqu’à trois mois post partum, sur la base de la théorie synactive du développement (H. ALS 1982)
  • les données scientifiques portant sur la sensorialité fœtale et néonatale, sur l’émergence des états de vigilance et des rythmes, et sur la construction des compétences motrices et posturales du nouveau-né

Elle aborde les soins de développement dans leur ensemble : stimulations sensorielles adaptées au nouveau-né, réduction des dys- ou sur- stimulations, proposition de postures et de soutien moteurs favorables au développement, reconnaissance et respect des rythmes, intégration des parents aux soins, bientraitance et soutien à la parentalité. Les soins de développement s’inscrivent directement dans la philosophie des soins centrés sur l’enfant et sa famille.

 

Objectifs pédagogiques :

Au terme de ces 2 journées de formation, les stagiaires devront être en mesure de :

  • Décrire les compétences sensorielles du nouveau-né en fonction de son terme: sensorialité, organisation motrice, interactions avec ses parents
  • Décrire les différents états d’éveil et de sommeil du nouveau-né selon son terme et en connaître l’importance.
  • Décrire les signaux d’approche traduisant une organisation du comportement du bébé, ainsi que les signaux de retrait traduisant une difficulté à réguler ses équilibres homéostasique et/ou moteur et à engager des interactions organisées (Brazelton – Als)
  • Citer les principes des soutiens moteurs et sensoriels au développement du nouveau-né
  • Décrire les intérêts du peau à peau, de la proximité et de l’implication des parents dans les soins, tant pour l’enfant, que pour ses parents.
  • Décrire les comportements d’attachement et les comportements exploratoires de l’enfant et les montrer aux parents
  • Centrer l’accompagnement des familles dans l’objectif que les parents se sentent capables de prendre soin de leur bébé et ce dès la naissance
  • Faire évoluer son attitude professionnelle du conseil et de la recherche de solution vers l’accompagnement centré sur la famille
  • Envisager l’organisation des soins dans leur service de façon à favoriser des soins individualisés favorables au développement de l’enfant et centrés sur l’enfant et sa famille

 

Informations complémentaires

Formateur

C. Coussement médecin – formatrice périnatalité

Limite de participants

14

Date(s)

Les 22 et 23 octobre de 9h à 17h

Programme

Programme

 

  1. Comprendre pour soutenir le développement de l’enfant

1.1 Sensorialité fœtale et néonatale

L’expérience sensorielle prénatale favorable au développement

  • Construction de la perception sensorielle et des systèmes sensoriels in utero
  • Calendrier de la construction des différents systèmes sensoriels en période fœtale
  • Impact des stimulations sensorielles dans le calendrier du développement

La sensorialité post-natale

  • Stimulations sensorielles adaptées, intérêts
  • Sur et dys –stimulations, impacts
  • Exemples de recommandations stimulations lumineuses et sonores : AAP
  • La douleur  du nouveau-né: spécificités

1.2. Organisation motrice et soutiens à la motricité

Organisation motrice et soutiens à la motricité du bébé

  • Importance d’une organisation motrice de bonne qualité pour le développement du nouveau-né, pour entrer en relation, pour téter

Appuis moteurs

  • Ce qui aide le nouveau-né à stabiliser sa motricité et à développer son tonus

1.3. Etats de vigilance et leur organisation

Organisation des états d’éveil et de sommeil :

  • Évolution de l’organisation des états de vigilance depuis la vie fœtale jusqu’à la période néonatale en fonction de l’âge gestationnel
  • Les états de vigilance dès la naissance et leur organisation sur 24h
  • Rôle du sommeil dans la construction du système nerveux central et dans le développement cognitif
  • Facteurs favorisant la maturation et l’organisation des états d’éveil et de sommeil
  • L’horloge interne biologique – aspects anatomiques et fonctionnels, mise en place du rythme jour/nuit

Observation des états de vigilance : sommeils et éveils

  • Caractéristiques des types de sommeil : agité/léger, calme/profond, indéterminé
  • Reconnaître les différents types de sommeil
  • Préserver l’organisation du sommeil et notamment le sommeil profond
  • Caractéristiques des états d’éveil : alerte/attentif, agité, pleurs
  • Reconnaître les différents types d’éveil

 1.4. Les compétences relationnelles du nouveau-né

Après la naissance, temps de rencontre et de découvertes mutuelles : le bébé, la mère, le père

  • Les aspect physiologique de la création des liens.

Les compétences relationnelles du nouveau-né : théorie de l’attachement (J. Bowlby)

  • Comportements d’attachement et comportements exploratoires : compétences
  • Faciliter les comportements d’attachement et les comportements exploratoires

1.5. Organisation des états comportementaux du nouveau-né :,Théorie synactive du développement (H. Als, 1982)

 Les différents systèmes et leur organisation :

  • Neuro-végétatif, moteur, éveils/sommeils, attention/interactions
  • Les capacités d’autorégulation du nouveau-né
  • L’interdépendance des systèmes entre eux : intérêts dans les soins

Observer le nouveau-né : items

  • Les signaux comportementaux de chaque système : prémices de la communication du nouveau-né
  • Signaux d’organisation et de désorganisation
  • Signaux d’auto-régulation

 

  1. Soutenir le développement de l’enfant dans les soins

2.2. La douleur chez le nouveau-né : comment prévenir ?

  • Comprendre les spécificités de la douleur du nouveau-né et de l’enfant : immaturité des voies ascendantes, immaturité du système nerveux central, immaturité de l’inhibition du signal douloureux
  • Echelles d’évaluation de la douleur : E.D.I.N., D.A.N, N.F.C.S., P.I.P.P.
  • Stratégies non médicamenteuses et médicamenteuses

 

2.3. Postures et mobilisations facilitant l’organisation motrice

Postures facilitant le recrutement tonique et les capacités de mobilisation du bébé

  • Appuis facilitant le regroupement, la flexion, l’enroulement, appuis plantaires et palmaires
  • Travail en binôme : pratiquer le soin tout en soutenant l’organisation du nouveau-né  – exemple de la toilette

 

2.4. Organiser les soins et travailler en équipe

Établir des priorités de soin par rapport à l’état et au comportement du bébé

En fonction de sa capacité à s’adapter à la vie extra-utérine, certains soins non prioritaires peuvent être différer au profit d’une meilleure stabilisation de l’état du nouveau-né

Respecter les rythmes du nouveau-né

Respecter les rythmes est une priorité. Cependant, les soins doivent être administrés selon le degré de tolérance du nouveau-né, degré de tolérance qui peut varier d’un bébé à l’autre en fonction de son âge gestationnel et son adaptation à la vie extra-utérine.  Aussi, il est important d’évaluer ce degré de tolérance au fur et à mesure des soins, pour établir un ordre de priorité et repousser éventuellement moins urgents.

Mettre en place un environnement sensoriel soutenant le développement de l’enfant :

Protéger l’enfant des surstimulations et  dystimulations sensorielles  sur le plan sonore, olfactif, lumineux (AAP 1997, 2009), favoriser le soin kangourou, réajuster sur la base de l’observation,

Mettre en place des stratégies environnementales lors des actes inconfortables ou douloureux

Le peau à peau, la tétée au sein, l’enveloppement, la diminution des hyperstimulations sensorielles peuvent accompagner avantageusement la prise en charge médicamenteuse de la douleur et en diminuer d’autant l’utilisation

 

  1. Intégrer les parents dans les soins

Prendre soin du nouveau-né ou le « care giving »

  • Ce qui active le care giving chez la mère, le père
  • Favoriser la sensibilité des parents aux signaux de leur bébé, rôle des professionnels
  • Les périodes sensibles ou « bonding », importance des pratiques de soin et de la proximité mère/père/bébé
  • Intégration des parents dans les soins : protéger le bébé et soutenir le développement du bébé
  • Le développement des aptitudes parentales favorables au bon développement de l’enfant au long cours

Favoriser la sensibilité des parents aux signaux de leur bébé

Il est important que les parents adaptent leurs soins aux besoins de leur bébé et reconnaissent les moments propices pour le nourrir, lui proposer des interactions ou un temps de sommeil. Favoriser leur sensibilité aux signaux du bébé est un axe de travail indispensable des professionnels qui souhaitent les aider à acquérir une véritable autonomie avec leur bébé

Observer avec les parents le comportement du bébé : mettre en évidence les compétences du bébé

Observer avec les parents le comportement de leur bébé, sa façon de dormir, de réagir aux stimulations environnementales accompagne les accompagne dans la découverte demeure bébé, facilite leur compréhension de ses besoins et permet d’ouvrir la discussion avec eux et de répondre à leurs questions. Ce temps d’observation est essentiel pour soutenir leurs compétences parentales à prendre soin de leur bébé.

Soutenir les compétences parentales et leur émergence lors de l’accès à la parentalité.

Connaitre les compétences parentales, comment les mettre en évidence, comment les impliquer dans les soins, attitudes du soignant qui aident à la prise de conscience de leur propres compétences.

Accompagnement des parents en 6 axes (INPES)

Comment aider les parents à faire des choix éclairé et à faire face à des questions ou difficultés en trouvant leurs propres ressources. Comment les écouter, les informer, accompagner leur réflexion et les accompagner sans jugement.

Etablir avec les autres membres de l’équipe la démarche éducative centrée sur les besoins spécifiques des parents et de leur bébé

Selon les besoins des parents ressentis par l’équipe après échanges et partage des informations les concernant, les professionnels délivrent des informations utiles, au fil du séjour, analyse leur compréhension par les parents, et leurs impacts. Il s’agit de centrer l’information sur les besoins ressentis par l’équipe ou exprimés par les parents, éviter les répétitions inutiles ou les oublis.

Formatrice

Dr Coussement Christilla,

Formatrice en périnatalité depuis 20 ans et médecin en consultation des nourrissons (ONE). Dépositaire de la marque Co-Naitre® pour la Belgique.

Les soins centrés sur l’enfant et sa famille

Cette philosophie de soin, basée sur des données scientifiquement validées, a pour objectif de

  • Respecter la physiologie de la grossesse et de la naissance,
  • Favoriser les processus d’attachement,
  • Renforcer  les compétences parentales et l’autonomie de la famille

Elle est le cadre des Formations Co-naître.

Lieu de la formation

Maison Notre-Dame du Chant-d’Oiseau

Avenue des Franciscains 3A, 1150 Bruxelles

 

Accès :

L’entrée du parking de la Maison Notre-Dame se trouve au début de l’avenue sur la droite, il compte 35 places disponibles gratuitement.

Route :
A partir du Ring O:

  • Pénétration dans Bruxelles par la N3 Louvain-Tervuren-Bruxelles
  • Suivre la N3 en direction de Bruxelles pendant 5,5 km (8 feux de signalisation)
  • Tourner à gauche
  • Suivre l’Avenue Jules César et son prolongement, Avenue de l’Atlantique
  • Dans le haut de l’Avenue de l’Atlantique (Parvis des Franciscains)
  • Tourner à gauche devant l’église
  • Arrivée dans l’Avenue des Franciscains

Transports en commun :
En train (gare du midi) :

  • Métro ligne 2 ou 6 Direction Simonis-Elisabeth, arrêt Art-Loi
  • Changement vers ligne 5, direction Herman Debroux, Arrêt Thieffry
  • Bus 36, direction Konkel – Arrêt Chant d’Oiseau