Réanimation du nouveau-né

80,00160,00

La naissance est un moment unique. Au-delà de toute l’émotion qu’elle suscite, elle représente l’événement le plus délicat que chaque être humain est amené à rencontrer au cours de sa vie. En effet, les mécanismes physiologiques d’adaptation à la vie extra-utérine sont sans doute les plus complexes que notre organisme doive mettre en branle tout au long de notre existence.

90 pourcent des nouveau-nés vivent cette transition sans aucune difficulté. 10 pourcent des bébés ont besoin d’une assistance, même minime, dans les minutes qui suivent la naissance. On considère qu’environ 1 enfant sur 100 nécessite des gestes de réanimation réels, ce qui représente un nombre significatif d’enfants à l’échelle d’une maternité, d’une ville ou d’un pays. A l’échelle individuelle, par contre, ces situations sont relativement rares. Or, nous ne faisons bien que ce que nous faisons souvent ! C’est pourquoi, il est nécessaire de nous remettre régulièrement à l’esprit les gestes, les réflexes, les attitudes à adopter en cas d’urgence.

 

Effacer

UGS : ND Catégories : , , ,

Description

Introduction:

La naissance est un moment unique. Au-delà de toute l’émotion qu’elle suscite, elle représente l’événement le plus délicat que chaque être humain est amené à rencontrer au cours de sa vie. En effet, les mécanismes physiologiques d’adaptation à la vie extra-utérine sont sans doute les plus complexes que notre organisme doive mettre en branle tout au long de notre existence.

90 % des nouveau-nés vivent cette transition sans aucune difficulté. 10 % des bébés ont besoin d’une assistance, même minime, dans les minutes qui suivent la naissance. On considère qu’environ 1 enfant sur 100 nécessite des gestes de réanimation réels, ce qui représente un nombre significatif d’enfants à l’échelle d’une maternité, d’une ville ou d’un pays. A l’échelle individuelle, par contre, ces situations sont relativement rares. Or, nous ne faisons bien que ce que nous faisons souvent ! C’est pourquoi, il est nécessaire de nous remettre régulièrement à l’esprit les gestes, les réflexes, les attitudes à adopter en cas d’urgence.

Objectifs:

La sage-femme se doit de pouvoir réanimer un nouveau-né à la naissance en l’absence de tout pédiatre, qu’il s’agisse d’une naissance à domicile ou en milieu hospitalier. Elle se doit également de pouvoir assister le pédiatre quand celui-ci est présent.

 

Informations complémentaires

Formateur

Docteur Weynants, Médecin pédiatre

Limite de participants

10

Date(s)

Le 04 octobre de 9h00 à 17h00

Programme

Programme:

La formation contient deux volets essentiels : la théorie et la pratique.

La Matinée sera consacrée à théorie de la réanimation : Physiologie de la naissance, Présentation de la fiche générale, Description de chaque étape de la réanimation, L’enfant prématuré – cas particulier ?, Questions éthiques et discussion

L’après-midi, les participants passeront en revue, sur mannequin,  les différents gestes de la réanimation.

Formateur

Docteur Weynants, Médecin  pédiatre

J’ai été formé en médecine aux Facultés Universitaire Notre Dame de la Paix à Namur puis à l’UCL à Bruxelles où j’ai également suivi ma formation de pédiatrie.

Diplômé de pédiatrie en octobre 2010, je suis ensuite parti en mission de volontariat au Cameroun durant 18 mois avec mon épouse et nos 2 premiers enfants.

Je suis actuellement pédiatre au sein du CHU UCL Namur – Site Ste Elisabeth depuis 2012 à raison de 4 jours par semaine et d’1 jour en pratique privée.

Je me suis également formé en médecine tropicale, en maladies infectieuses et en suivi des enfants adoptés.

En dehors de ce cadre strictement professionnel, j’ai rencontré mon épouse en 2004 alors qu’elle terminait ses études de sage-femme. Cette rencontre m’a bien entendu sensibilisé aux réalités de la pratique des sages-femmes et entre-autre au respect de la physiologie de la naissance (dimensions qui, il faut le dire, étaient relativement absentes de ma formation médicale). A son contact, je me suis rapproché des sages-femmes libérales et de la maison de Naissance de l’Arche de Noé de Namur qui venait de voir le jour.

Après un suivi de grossesse assuré principalement par des sages-femmes libérales, nous avons eu la chance de pouvoir accueillir nos 3 premiers enfants à l’Arche de Noé et le 4ème à la maison.
Je continue à rester sensible à la place des sages-femmes dans le suivi des femmes et de leurs enfants et à la dimension de respect de la physiologie qu’elles nous aident à développer. Je me suis par exemple fortement impliqué dans le respect du clampage « tardif » du cordon ombilical à la naissance et dans le développement du projet de retour « précoce » à domicile au sein de l’institution dans laquelle je travaille.
Depuis 2015, je donne des formations pour l’UPSFB, d’abord pour la réanimation du nouveau-né à la naissance et, depuis 2017, également pour le suivi médical du nouveau-né par la sage-femme.
Pédiatre – Consultant en adoption
CHU UCL Namur asbl – Site Sainte Elisabeth 15 Place Louise Godin 5000 Namur

Lieu de la formation

 

Ferme de Vévy Wéron

« Centre de Formation et gîte de groupes »

B-5100 Wépion

Tél. 081 / 46 11 22 – Fax. 081 / 81 14 68

 

La ferme de Vévy Wéron, située à 6 km de Namur sur le plateau de Wépion, vous accueille dans un espace très chaleureux et convivial : une ferme en carré entourée de prairies, vergers, cultures bio et étangs, épicerie naturelle et librairie.

Accès : 

Train/Bus: gare de Namur et Bus n°4 vers Profondeville, arrêt au café du « Carrefour »(Maes).

Voiture: à partir de Namur, prendre la N 92 en direction de Profondeville sur 8 km.

A Wépion, au premier rond-point, prendre la deuxième sortie et suivre la N 951 en direction de Saint-Gérard sur 1 km.

Au café du « Carrefour » (au premier croisement), prendre à droite et suivre les indications du « Centre Sportif de Wépion : Le Bienvenu ».  Dépasser un petit croisement.  50 m plus loin, prendre à gauche le chemin de la ferme situé après « Le Bienvenu ».

La liste des participantes vous sera envoyée par mail deux semaines avant la formation pour organiser un éventuel covoiturage.

Repas :

La soupe accompagnant votre pique-nique vous est offerte. Moyennant un supplément de 12€, vous pouvez déguster un repas bio végétarien. La responsable des formations vous contactera quelques semaines à l’avance pour vous proposer de réserver un repas. Le paiement de ce repas chaud se fera le jour même, auprès de Danou, la responsable de la cuisine à la ferme.