La sécurité énergétique des nouveau-nés présentant des fragilités. Les conduites préventives proactives.

70,00140,00

En maternité, un nouveau-né vulnérable se défini notamment par des réserves énergétiques faibles, des dépenses énergétiques importantes (refroidissement, agitation, stress), des apports insuffisants et une capacité d’éveil moindre. Repérer rapidement une ou plusieurs vulnérabilités permet de mettre en place dès le début du postpartum des mesures personnalisées, préventives, peu invasives, mais efficaces. La réévaluation quotidienne permet d’ajuster les mesures en fonction de l’état du bébé et des particularités de la période qu’il traverse.

Ainsi, le nouveau-né vulnérable préserve au maximum son énergie, maintient ses équilibres métaboliques, parvient à s’éveiller, à chercher le sein et à prendre part, le mieux possible, à l’initiation de son allaitement. Après le retour à domicile, pour certains bébés, quelques mesures gagnent à être poursuivies pendant un temps, afin de le stabiliser et de participer à l’entretien d’une lactation optimale.

Effacer

UGS : ND Catégories : , ,

Description

Introduction: 

En maternité, un nouveau-né vulnérable se défini notamment par des réserves énergétiques faibles, des dépenses énergétiques importantes (refroidissement, agitation, stress), des apports insuffisants et une capacité d’éveil moindre. Repérer rapidement une ou plusieurs vulnérabilités permet de mettre en place dès le début du postpartum des mesures personnalisées, préventives, peu invasives, mais efficaces. La réévaluation quotidienne permet d’ajuster les mesures en fonction de l’état du bébé et des particularités de la période qu’il traverse.

Ainsi, le nouveau-né vulnérable préserve au maximum son énergie, maintient ses équilibres métaboliques, parvient à s’éveiller, à chercher le sein et à prendre part, le mieux possible, à l’initiation de son allaitement. Après le retour à domicile, pour certains bébés, quelques mesures gagnent à être poursuivies pendant un temps, afin de le stabiliser et de participer à l’entretien d’une lactation optimale.

Objectifs:

À l’issue de cette formation, la personne participante devrait être en mesure de

  • discerner les représentations et interprétations des comportements néonataux qui aboutissent soit à une absence d’intervention nécessaire, soit à des interventions inadéquates ;
  • nommer les différentes étapes du post-partum immédiat au niveau des rythmes neurologiques du bébé et de la fréquence des tétées ;
  • comprendre les facteurs qui favorisent les cycles normaux d’éveil et de sommeil ;
  • expliquer aux parents la différence entre attentes sensorielles et statut énergétique du nouveau-né, et faire les liens avec les comportements de celui-ci ;
  • nommer quelques fonctions du colostrum et la composition correspondant à cette fonction ;
  • nommer quelques mécanismes exceptionnels de sécurité qui se mettent en place durant la période qui précède la montée de lait ;
  • connaître les substances qui bloquent l’accès du bébé à ses réserves et à ses mécanismes de sécurité ;
  • expliquer aux parents le concept d’apports internes : la mobilisation et l’utilisation des réserves ;
  • nommer les précautions qui évitent ou limitent les dépenses hydriques et thermiques ;
  • citer les 4 aspects du bébé à prendre en compte pour réaliser son évaluation énergétique ;
  • réaliser une évaluation énergétique et différencier les bébés à risque des bébés en santé ;
  • en déduire les précautions et interventions en adéquation avec son statut, de manière circonstanciées et personnalisés ;
  • déterminer quelques indications médicales de supplémentation ;
  • nommer et expliciter brièvement les liens entre les contenus de cette formation et les conditions IHAB # 2 à 9.

Informations complémentaires

Formateur

Ingrid Bayot, sage-femme

Limite de participants

20

Date(s)

Le 6 novembre de 9h à 17h

Programme

Chapitre 1- Représentations et croyances, langage et actions

a) Des défis professionnels inédits

b) Les représentations et les croyances

c) Le langage et les actions : la façon de parler et d’agir

c) Illustrations cliniques

 

Chapitre 2- Les rythmes neurologiques et alimentaires, et leur arrimage

a) Les cycles veille-sommeil

  • Pourquoi un nouveau-né se réveille-t-il ?
  • Le tout premier rythme vital du nouveau-né
  • Maintenir une énergie suffisante
  • Pourquoi un nouveau-né cherche-t-il le sein ?

b) Les attentes sensorielles

  • L’univers sensoriel intra-utérin conditionne les attentes sensorielles néonatales
  • Le nouveau-né montre quand il est prêt à téter

c) Les rythmes particuliers des premiers jours de vie

  • La période d’éveil actif qui suit la naissance : description, enjeux, illustration clinique
  • La période de récupération post-natale : description, enjeux
  • La période des éveils agités : description, enjeux, illustration clinique

d) La capacité à se réveiller

 

Chapitre 3- La sécurité durant la période qui précède la montée de lait 

  • Les mécanismes exceptionnels de sécurité du bébé à terme et en santé
  • Comment un nouveau-né peut se retrouver en déficit
  • Le repérage des fragilités : l’évaluation systématique
  • Illustrations cliniques

Formatrice

Ingrid Bayot, sage-femme

Ingrid Bayot a travaillé dans les divers domaines de la périnatalité. elle a obtenu en 2004 un Diplôme Universitaire en Lactation Humaine et Allaitement (DULHAM) à la Faculté de médecine de Grenoble. Elle a suivi diverses formations en communication et en psychologie. Elle est formatrice en périnatalité pour Co-Naître® depuis 1992 (www.co-naitre.net ) et assure des formation en périnatalité et allaitement au Québec et en Europe. Elle chargée de cours à l’UQTR dans le programme de Pratique Sage-femme au Québec. Elle est l’auteure de nombreux articles et du livre Parents futés, bébé ravi, Ed. Robert Jauze.

Site www.ingridbayot.com

Lieu de la formation

Ferme de Vévy Wéron

« Centre de Formation et gîte de groupes »

B-5100 Wépion

Tél. 081 / 46 11 22 – Fax. 081 / 81 14 68

La ferme de Vévy Wéron, située à 6 km de Namur sur le plateau de Wépion, vous accueille dans un espace très chaleureux et convivial : une ferme en carré entourée de prairies, vergers, cultures bio et étangs, épicerie naturelle et librairie.

Accès :  

Train/Bus : gare de Namur et Bus n°4 vers Profondeville, arrêt au café du « Carrefour »(Maes).

Voiture : à partir de Namur, prendre la N 92 en direction de Profondeville sur 8 km.

A Wépion, au premier rond-point, prendre la deuxième sortie et suivre la N 951 en direction de Saint-Gérard sur 1 km.

Au café du « Carrefour » (au premier croisement), prendre à droite et suivre les indications du « Centre Sportif de Wépion : Le Bienvenu ».  Dépasser un petit croisement.  50 m plus loin, prendre à gauche le chemin de la ferme situé après « Le Bienvenu ».