Violences obstétricales: Repérer, comprendre, agir. Les sages-femmes se positionnent

15,00115,00

Comme chaque année, l’UPSfB vous convie à son congrès d’automne.

Une occasion de se questionner, de questionner nos pratiques et surtout de partager entre sages-femmes et entre professionnels de la santé.

Cette année la thématique est encore une fois d’actualité mais comme vous pourrez le découvrir dans notre programme elle est traitée de manière originale et unique.

Nous ne pouvons pas détourner le regard sur ce qui est le vécu des femmes aujourd’hui, il n’est pas non plus question de trouver des excuses à ce qu’elles vivent mais bien un moyen de repérer, de comprendre et d’agir face aux vécus des femmes concernant les violences obstétricales.

Tout au long de cette journée ce seront les approches à la fois  historique, politique, psychologique et  éthique qui viendront enrichir notre réflexion.

Attention:
  • Le tarif étudiant(e) membre est accessible uniquement aux 150 premiers étudiants inscrits.
  • Après le 4 octobre les inscriptions ne seront plus possibles sur le site et se feront sur place avec payement par Bancontact et majoration de 25€ .
Effacer

UGS : N/A Catégorie :

Description

 Le congrès commencera d’une manière tout à fait originale avec la Conférence gesticulée* Catherine Markstein, médecin depuis 1980, fondatrice et coordinatrice de l’ASBL Femmes et Santé depuis 2005, formée en conférence gesticulée par Le SCOP l’orage de Grenoble, en 2016.

Titre: La place n’était pas videRegards critiques sur les pratiques médicales envers les femmes et chemins de libération…   

« La pratique médicale s’est toujours assurée, en complicité et collusion avec le pouvoir politique et religieux, de la surveillance et du contrôle des différents cycles de vie des femmes et des différents temps de la reproduction. 

A partir d’expériences et trajectoires de vie de femmes, j’élucide cette histoire de colonisation et de dépossession des savoirs et compétences propres des femmes concernant leurs corps, leur santé, leurs sexualités. Je raconte comment j’ai été confrontée à une pratique médicale normative et autoritaire au cours ma vie de femme et de médecin, puis comment j’ai connu le Mouvement pour la Santé des Femmes qui a développé une pensée et une pratique dé-professionnalisée, participative, solidaire et collective de la santé. 

Militer, c’est bon pour la santé! »

*Le principe des conférences gesticulées est d’articuler des savoirs « chauds » liés à l’expérience et des savoirs « froids », plus théoriques et académiques. Mélange de choses vécues, de choses comprises et de choses apprises. Cela ne donne pas un savoir tiède mais plutôt de l’orage.

 

Informations complémentaires

Date

Le 18 octobre 2018 de 8h30 à 17h30

Lieu

 
Centre culturel
Marcel Hicter LA MARLAGNE
Chemin des Marroniers, 26
5100 Wépion
Comment s’y rendre ?
EN VOITURE
(Pensez au co-voiturage !)
À partir de la E411 (Bruxelles – Arlon), sortie n°14 (Bouge),
prendre la direction Namur et descendre la Chaussée de
Hannut.
Au carrefour après le pont de chemin de fer, prendre à
gauche.
Continuer tout droit après le rond-point, passer le confluent
Sambre/Meuse, suivre la direction Dinant.
Après 3 km sur la Chaussée de Dinant, quand on rejoint la
Meuse, prendre à droite la route qui monte, rue M. Lecomte,
le parcours est fléché vers «La Marlagne».
EN BUS
Pour aller de la gare de Namur à la Marlagne Ligne n°4 –
direction Profondeville – Arrêt Fourneau.
L’arrêt Fourneau se situe à environ 20 min. à pieds de la

Programme

 

   Programme des activités:    

8h45 :
Mot de la présidente, Vanessa Wittvrouw

9h00- 10h30 :
Conférence gesticulée « La place n’était pas vide, regard critique sur les pratiques médicales envers les femmes et chemin de libération… » C. Markstein. Médecin depuis 1980, fondatrice et coordinatrice de l’ASBL Femmes et Santé depuis 2005.

10h30- 11h00 :
Pause

11h00- 11h40 :
Violences obstétricales: Entre violences institutionnelles et violences basées sur le genre F. Richard. Sage-femme, directrice GAMS, chercheurs invitée de l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers.

11h40- 12h10 :
Sociologie de l’accouchement B. Jacques. Maître de conférence en sociologie, Faculté de sociologie, Université de Bordeaux.

12h10- 12h40 :
Questions Réponses

12h40- 13h40 :
Repas

13h40- 14h00:
Concours TFE

14h00- 14h40 :
Bienveillance obstétricale: Point de vue d’un gynécologue et d’une sage-femme. M. Eykerman. Gynécologue-obstétricienne. E. Di Zenzo. Sage-femme

14h40- 15h10
Accouchement normal : accompagnement de la physiologie et interventions médicales, Recommandations HAS, Collège national des sages-femmes françaises

15h10- 15h50 :
Quand les inévitables (et inavouables) limites du tout bien faire/dire croisent la vulnérabilité inhérente au processus de parentalité… Comment les repérer ? Comment agir? P. Gustin. Psychologue clinicienne et psychanalyste.

15h50 à 16h20 :
Pause

16h20 à 17h00 :
La naissance respectée au 21° sciècle : quelles conclusions apporter ? L. Champagne. Chercheure, chargée d’études et de projets, Université de Québec, Montréal.

17h00- 17h15 :
Conclusion

 

Vous aimerez peut-être aussi…